Lauenen près de Gstaad : relèvement de 25 cm d’un grand chalet

Testi

Le chalet a été construit il y a environ trente ans sur une dalle de fondation située sur un terrain en pente composé d’éléments ébouleux, qui ont entraîné, dès les premières années, des différences de tassement. Ce phénomène s’est poursuivi jusqu’à former une diagonale descendante affichant un mouvement relatif de presque 25 cm.

Etant donné que les propriétaires n’envisageaient pas de démolir et de reconstruire leur bien, ceux-ci se sont tournés vers des spécialistes en construction.

Les solutions alternatives suivantes ont été examinées :

  • Injection de suspensions de ciment dans le sol de fondation
  • Pieux-racines permettant le transfert de charge dans les profondeurs
  • Injection de résine synthétique selon le procédé URETEK.

La première solution a été rejetée, car il n’était pas possible de soulever le bâtiment.

En enfonçant des pieux-racines, il aurait été possible de relever le chalet à son niveau d’origine, mais la durée importante nécessaire à la réalisation de cette mesure ainsi que le volume du travail à effectuer représentaient des inconvénients de taille.

La solution qui répondait le mieux aux attentes des propriétaires et était techniquement également la mieux adaptée aux conditions présentes était, sans aucun doute, le procédé Uretek. Les faibles répercussions sur la construction ainsi que la durée d’une semaine environ pour la mise en application de cette mesure ont été des critères décisifs.

Les travaux d’injection ainsi que le relèvement complet jusqu’au niveau d’origine du chalet ont été réalisés à la plus grande satisfaction des propriétaires.

Jean-Michel Oswald
ICR Ingénieurs Conseils SA
2000 Neuchâtel

Menu
Hide picture