Atelier Bretagne, Rennes: Consolidamento di una superficie di 7000 m2

(solo in francese)

Un radier de fondation peut être endommagé au fil du temps par le déplacement permanent de chariots élévateurs : le sous-sol en devient alors de moins en moins capable de supporter les charges auxquelles il doit résister. Tel était le cas de la société Atelier Bretagne, une entreprise dont la pro­duction était assurée 24 h sur 24 h, sans interruption. C’est pourquoi il n’était pas question d’envisager un arrêt de la production pour des raisons de coûts.

URETEK résout le problème sans interrompre les activités de production

URETEK offrait la solution idéale, comme l’exécution de l’intervention pouvait être planifiée et programmée en exerçant une influence minimale sur les activités de production de l’entre­prise. 20 tonnes de résine expansive permirent de restaurer une surface de 7000 m2 en compactant le sous-sol sans décollement du plancher.

La société Atelier Bretagne, située à la périphérie de Rennes (France), est une entreprise de sous-traitance du constructeur automobile PSA. La production de cette entreprise est assurée sept jours sur sept, et 24 heures sur 24, au rythme de l’arrivée des com­mandes. Il fut observé que le sous-sol du plancher de l’entreprise Atelier Bretagne n’était pas en mesure de supporter les charges auxquelles il lui fallait résister, ni le trafic incessant des chariots élévateurs, ce qui provoquait un endommagement des radiers de fondation.

Les enquêtes d’URETEK conclurent à l’exercice d’une pression extrêmement élevée par les chariots élévateurs au niveau des joints de dilatation. Pour les responsables de l’entreprise, il était totalement impensable d’inter­rompre les activités de production pour réparer les dégâts du plancher. Les coûts d’une éventuelle interruption de la production auraient été supérieurs à ceux d’une rénovation complète du sol.

La solution de stabilisation proposée par URETEK fut considérée comme ap­propriée, car elle présentait l’important avantage de ne pas devoir interrompre l’exploitation. Les activités pouvaient être poursuivies de façon quasiment normale durant la réalisation des travaux de réparation.

Une surface au sol d’environ 7000 m2 était concernée, nécessitant la mise en place d’env. 20 de résine expansive. Les responsables de l’intervention planifièrent les travaux avec précision, et attribuèrent à chaque phase une plage de temps planifiée au préalable, de façon à assurer l’efficacité des opérations sans influer sur les activités de production de l’entreprise.

Les travaux durèrent 35 jours. Il fallut percer une rangée de trous de forage de 12 mm de diamètre dans le plancher, par lesquels la résine URETEK fut injectée dans le sous-sol. La trame prévoyait environ un trou de forage par mètre carré de plancher, en plus grande densité autour des joints de dilatation. Durant l’injection de la résine expansive, il fut veillé à l’absence de soulèvement du plancher à l’aide d’un dispositif de contrôle laser.

Après chaque injection, le résultat fut contrôlé à l’aide d’un comparateur, tenant compte de décalages de 1/100e de millimètre. Une vérification fut réalisée en déplaçant un chariot élévateur chargé sur chaque zone traitée.

Les résultats dépassèrent nettement les tolérances prévues à l’origine de 20/100e de millimètre.

La résine est injectée dans le sous-sol par tubes introduits dans des trous forés dans le plancher.
Contrôle des oscillations du sol lors du déplacement d’un chariot élévateur, à l’aide d’un comparateur.
Consulenza gratuita

    Desidero:
    Un sopralluogo gratuitoInformazioni telefonicheDocumentazione

    In caso volesse (a sopralluogo già avvenuto) una veloce stima dei costi la preghiamo di inviarci il progetto dell’oggetto dell’intervento con evidenziata l’area da trattare ed alcune informazioni relative alla situazione in situ inclusa, qualora nota, la geologia.

    Questo sito Web è protetto da reCAPTCHA e si applicano le norme sulla protezione dei dati e i termini di utilizzo di Google.

    Menu