Fissures? Tassements? Bâtiments basculés?

Nos conseillers sont à votre disposition
Tél. 041 676 00 80

Conseil gratuit

    Je souhaite:
    un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

    Au cas où vous désirez (après visite sur site effectuée), recevoir avant notre offre une estimation des coûts rapide et non contraignante, veuillez nous faire parvenir les plans de l'objet en question avec marquage de la zone concernée ainsi que quelques mots-clés concernant la situation (y compris la nature du sous-sol, si connue).

    Ce site Web est protégé par reCAPTCHA et les règles de protection des données et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

    Remise à niveau de 4800 m2 de dalles de chaussée

    Depuis sa mise en service en 1973, la route nationale N6 n’a connu ­aucune ­rénovation globale et des ­zones ­affaiblies et des dommages apparaissent par ­endroits. Le projet de de ­conservation de la N6, Rubigen-Thoune-Spiez (RUTS) avait donc pour objectif de rénover la route sur tout le tronçon et de l’adapter dans le même temps aux nouveaux ­standards ­actuels. Certaines étapes des travaux ayant été ­reportées, le tronçon de Kiesen à Thoune sera réparé en 2019 au plus tôt.

    Sur le tronçon concerné, les dalles de chaussée sont devenues instables au niveau des joints. L’instabilité des dalles provoquait en premier lieu des ­fluctuations lors du passage de poids lourds. Des affaissements se sont également formés par endroits et les dalles menaçaient de rompre partiellement. En raison de l’instabilité des dalles de chaussée, les vibrations ont aussi ­nettement augmenté. Une ­stabilisation temporaire des dalles de béton en ­mauvais état était donc nécessaire en attendant les travaux.

    Les dalles de chaussée en béton font 22 cm d’épaisseur avec un coffrage de gravier compressé d’env. 0.80 m – 1.00 m. Une feuille plastique a été ­placée sur le coffrage, puis le dalles de béton (4.00 m x 6.25 m = 25 m2) ont été mises en place avec des finisseurs.

    Stabilisation

    Si l’on avait réparé/stabilisé les dalles de béton en remplaçant le revêtement d’asphalte, de longs travaux auraient été nécessaires sur l’axe principal et les voies auraient dû être fermées même de jour. Par ailleurs, dans cette zone de protection des eaux souterraines, une stabilisation à l’aide de mortier de ciment a été écartée en raison de sa longue durée de prise.

    Remettre à niveau les dalles de ­béton à l’aide du procédé URETEK Floor Lift® présentait l’avantage de pouvoir ­organiser les travaux pendant la nuit, puisque la résine URETEK se solidifie en quelques secondes après injection  (au bout de 5 secondes, la résine commence à gonfler, et après 20 secondes, elle a déjà atteint son expansion maximale).

    Afin de stabiliser les dalles de béton, les cavités situées entre la couche de fondation et les dalles de béton ont dû être comblées. Les spécialistes URETEK ont effectué les travaux avec deux poids lourds équipés comme des ateliers.

    En préparation des travaux d’injection, des trous de 12 mm de diamètre ont été percés dans les dalles de chaussée à intervalles réguliers de 1.00 m pour pouvoir ensuite y insérer les tubes d’injection. Les deux composants de la résine en polyuréthane se trouvaient dans des récipients, dans les camions de service. Ils sont ensuite passés par un tube d’injection d’env. 70 m de long pour atteindre le pistolet mélangeur. Les deux composants ont été mélangés dans ce pistolet spécial puis injectés ­directement sous les dalles de chaussée en béton sous contrôle permanent de la pression. Ensuite, la résine s’est répartie et a rempli toutes les ­cavités grâce à sa force d’expansion: son ­volume est alors multiplié par 20 ­(mesuré dans l’espace aérien). L’ensemble de l’opération de stabilisation d’env. 4800 m2 de dalles de chaussée en béton a été contrôlée en permanence à l’aide d’appareils au ­laser et a duré 13 nuits au total.

    Evaluation de dalles de ­chaussée en béton stabilisées il y a des années

    Quelques semaines avant le début des travaux, l’Office des eaux et des ­déchets (OED) du canton de Berne a offert la possibilité au géologue, au maître d’ouvrage et à l’auteur du projet ainsi qu’à URETEK Schweiz AG d’évaluer sur place le ­résultat d’un comblement de cavité effectué à l’aide de la ­résine ­URETEK sous des dalles de béton ­stabilisées en 2013.

    Ainsi, dans le cadre de la réparation ­globale, certaines dalles de béton ont été brisées, soulevées et tordues. Il s’est avéré que la résine URETEK n’avait, ­de manière optimale, rempli que les ­cavités ­situées entre la plaque de ­béton et la couche de fondation ­(couche ­homo­gène de seulement quelques milli­mètres d’épaisseur). La résine URETEK de ­stabilisante ne s’était pas mélangée à la couche de fondation en graviers. Les ­dalles de béton, la ­résine URETEK, la feuille plastique et le coffrage de ­gravier étaient ­clairement séparés. Il n’a été ­détecté ­aucune zone dans ­laquelle la ­résine ­URETEK aurait ­pénétré en pro­fondeur. ­Visuellement, le ­résultat donnait l’impression que la ­résine ­URETEK avait été insérée comme une natte élastique.

    Objet : Autoroute N6, Kiesen-Thoune
    Méthode : URETEK Floor Lift®
    Réalisation : 13 Nuits

    Thun: route très fréquentée stabilisée

    Notre force

    Dans la mesure où les frais liés à des installations de chantier de grande taille sont supprimés et que la rénovation des volumes de sol concernés a lieu rapidement, les coûts sont très compétitifs par rapport à des technologies traditionnelles.

    En raison de la force d’expansion rapide, la matière ne peut pas se dilater loin du point d’injection, permettant ainsi de limiter la quantité de matière utilisée et donc les frais afférents.

    La technologie URETEK ne nécessite pas d’équipements encombrants, car le dispositif de chantier se trouve sur le camion.

    Effet immédiat
    En comparaison avec les mélanges de béton, le durcissement de la matière injectée a lieu très rapidement. La résine atteint très rapidement ses propriétés mécaniques définitives. La zone traitée peut ainsi être utilisée après les travaux.

    Grâce à l’enregistrement précis exécuté après les travaux par les techniciens URETEK, il est possible de vérifier immédiatement l’efficacité de la mesure. Il est en outre possible de réaliser des contrôles indirects avant et après le traitement par des essais géotechniques comparatifs (par ex. essais de pénétration et/ou procédé avec pressiomètre).

    Conseil gratuit

      Je souhaite:
      un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

      Au cas où vous désirez (après visite sur site effectuée), recevoir avant notre offre une estimation des coûts rapide et non contraignante, veuillez nous faire parvenir les plans de l'objet en question avec marquage de la zone concernée ainsi que quelques mots-clés concernant la situation (y compris la nature du sous-sol, si connue).

      Ce site Web est protégé par reCAPTCHA et les règles de protection des données et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

      Hide picture