Projets de référence

Fissures? Tassements? Bâtiments basculés?

Nos conseillers sont à votre disposition
Tél. 041 676 00 80

Conseil gratuit

Je souhaite:
un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

Consolidation du sol par injection de résine:
Bâtiments commerciaux/d’habitation

Lucerne: Stabilisation d’une maison de la vielle ville le long de la Reuss

La propriété se trouve au coeur de la vieille ville de Lucerne, majoritairement pédestre, juste à côté de la Reuss et à quelques minutes de la gare. Elle fait partie d’une rangée de maisons, faisant face au théâtre de Lucerne et à l’église des Jésuites. Cette maison urbaine fut reconstruite, un incendie l’ayant endommagée vers 1833. Au nombre des rares parties originales préservées, on compte les arcades datant de 1596.

Genève: Stabilisation de maison de ville Georges-Favon

Cet immeuble commercial de six étages repose sur des semelles filantes en béton. Les travaux d’excavation et de construction de l’immeuble voisin menèrent à une désagrégation du sous-sol et à des tassements importants.

Saint Gall: Immeuble commercial Fitnessplus stabilisé après un séisme

Cet immeuble commercial composé de deux parties de 4 et 5 étages, respectivement construites vers 1890 et 1970, repose sur des pieux en bois qui ont partiellement pourri dans le sol très sensible aux tassements (tourbe, sédimentation de matières en suspension et moraines déposées par l’eau) suite à une baisse du niveau des eaux souterraines.

Le Locle: immeuble urbain fondé sur pieux de bois stabilisé

Le bâtiment repose sur des pieux de bois partiellement pourris à cause des variations du niveau de la nappe phréatique qui ne remplissent plus leur fonction de soutien. Au cours du temps, des tassements allant jusqu’à 16 cm se sont produits et des fentes et des fissures se sont apparues.

Marly: 5 maisons individuelles mitoyennes stabilisées pendant la construction

Dès la phase de construction, les parties de ces 5 maisons individuelles mitoyennes qui n’étaient pas construites sur des caves commençaient à s’affaisser légèrement du côté du jardin, et plusieurs fissures verticales sont apparues. Les sous-sols sont en béton, le rez-de-chaussée et les étages sont constitués d’une maçonnerie en briques à double paroi avec des plafonds de béton.

Wimmis: Renforcement du sous-sol de fondation pour des charges supplémentaires

Le sous-sol jusqu’à une profondeur de 1 m au-dessous de la dalle de fondation est composé de ­matériel de recyclage sous lequel se trouvent des graviers fins. C’est pourquoi il a fallu augmenter la portance du sous-sol de fondation à l’endroit des ­appuis pour des charges supplémentaires de 300 – 500 kN.

Bienne: Consolidation de sous-sol de fondation d’un bâtiment avec lofts (ancien bâtiment industriel)

La fabrique de montres construite dans les années 30 a été transformée, des années plus tard, en une maison multifamiliale. Au fil du temps, le bâtiment s’est affaissé et de grandes fissures de 1 cm se sont formées.

Bienne: Tassements soudains – sécurisation d’un mur coupe-feu de maisons mitoyennes dans la vieille ville

Sur les murs coupe-feu de 2 maisons mitoyennes datant du 17ème siècle, des tassements allant jusqu’à 25 cm et de grandes fissures sont soudainement apparus; les murs et les plafonds durent immédiatement être sécurisés.

Ried-Brig (1880 m d’altitude): Maison d’habitation collective stabilisée en Valais

La maison d’habitation à plusieurs étages a été construite il y a environ 80 ans au milieu d’une pente.  Elle se trouve aux abords d’une rue principale sur sol sableux. Le bâtiment et les fondations sont maçonnés. En raison de lessivages, de fuites de conduites, du réservoir situé devant la maison ainsi que du trafic accru de poids lourds, la maison s’est tassée dans plusieurs directions et d’importantes fissures sont apparues sur la construction.

Saint Gall: Stabilisation du sous-sol de fondation d’une maison d’habitations

Cette maison d’habitations de 4 étages, construite en 1935 sur un terrain en pente, s’est affaissée, au fil du temps, vers la vallée.

Genève: Stabilisation des fondations continues et d’une dalle de fondation d’un garage souterrain

Le complexe à plusieurs étages «La Tour de Rieu» avec parking souterrain a été construit en 1970. Les fondations du parking souterrain se composent de semelles filantes et d’une dalle de fondation d’environ 20 cm avec des joints de Dilatation.

Arch: Extension d’un balcon d’un immeuble collectif stabilisé

Sur un immeuble collectif construit il y a près de 40 ans a été réalisée quelques années en arrière une extension de balcon à partir de respectivement 2 constructions à supports métalliques avec des dalles de béton.

Lachen: Tassements stoppés après des travaux de pose de pieux

Des tassements pouvant atteindre 8 mm sont apparus subitement sur un bâtiment résidentiel construit il y a 50 à 80 ans. La cause de ces tassements résidait dans des travaux de préparation d’excavation (mise en place de pieux et palplanches) pour une superstructure relativement grande directement à côté du bâtiment résidentiel.

Kiental: Des transferts de charge ont nécessité un renforcement du sol sous les fondations

L’hôtel «Kientalerhof» a été construit en 1870 et l’annexe il y a environ 25 ans. L’hôtel «Kientalerhof» est aujourd’hui un centre de formation et de rencontres, situé dans un paysage montagneux sous la Griesalp.

Zurich: Tassements d’un immeuble locatif stoppés

L’immeuble s’est tassé à l’endroit de la buanderie et diverses fissures horizontales et verticales sont apparues. Les causes suivantes de ces tassements entrent en ligne de compte: un sol de remblayage, l’entrée d’eau souterraine dans la cave, la période de sécheresse de 2015 ainsi que l’influence d’eau de ruissellement et de conduites présentant des fuites (lessivage de matériel fin).

Geroldswil: Sous-sol de fondation d’un immeuble locatif stabilisé

Au cours du temps, des tassements atteignant env. 15 cm sont apparus (plus fortement vers la façade sud) et des fentes et des fissures se sont créées. Les causes des tassements sont l’asséchement et le délavage du sol (graviers de la Sihl recouverts de sédiments de submersion).

Notre force

RENTABLE
GAIN DE TEMPS
SÉCURITÉ

RENTABLE

Dans la mesure où les frais liés à des installations de chantier de grande taille sont supprimés et que la rénovation des volumes de sol concernés a lieu rapidement, les coûts sont très compétitifs par rapport à des technologies traditionnelles.

En raison de la force d’expansion rapide, la matière ne peut pas se dilater loin du point d’injection, permettant ainsi de limiter la quantité de matière utilisée et donc les frais afférents.

GAIN DE TEMPS

La technologie URETEK ne nécessite pas d’équipements encombrants, car le dispositif de chantier se trouve sur le camion.

Effet immédiat
En comparaison avec les mélanges de béton, le durcissement de la matière injectée a lieu très rapidement. La résine atteint très rapidement ses propriétés mécaniques définitives. La zone traitée peut ainsi être utilisée après les travaux.

SÉCURITÉ

Grâce à l’enregistrement précis exécuté après les travaux par les techniciens URETEK, il est possible de vérifier immédiatement l’efficacité de la mesure. Il est en outre possible de réaliser des contrôles indirects avant et après le traitement par des essais géotechniques comparatifs (par ex. essais de pénétration et/ou procédé avec pressiomètre).

Conseil gratuit

Je souhaite:
un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

Menu