Travaux spéciaux

Domaines d’utilisation

Fissures? Tassements? Bâtiments basculés?

Nos conseillers sont à votre disposition
Tél. 041 676 00 80

Conseil gratuit

    Je souhaite:
    un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

    Au cas où vous désirez (après visite sur site effectuée), recevoir avant notre offre une estimation des coûts rapide et non contraignante, veuillez nous faire parvenir les plans de l'objet en question avec marquage de la zone concernée ainsi que quelques mots-clés concernant la situation (y compris la nature du sous-sol, si connue).

    Ce site Web est protégé par reCAPTCHA et les règles de protection des données et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

    Travaux spéciaux:

    Gare CFF Rebstein-Marbach:  relèvement du quai de gare après tassement

    Le procédé URETEK Deep Injections® permet de stopper les tassements de sol rapidement et sans grands efforts.

    En juillet 2016, le quai de la gare CFF de Rebstein-Marbach a été relevé en trois semaines ­seulement sur une longueur de 150 m sans limitation notable du transport des voyageurs.

    Lors de la réhabilitation du quai de la gare de Rebstein-Marbach dans la vallée saint-galloise du Rhin, les CFF ont pour la première fois mis en œuvre avec succès la méthode URETEK Deep Injections®.

    Au cours du temps, des tassements dans le sous-sol du quai de la gare de Rebstein-Marbach sont apparus sur une distance de 150 m le long des voies. Ces tassements sont dus à l’extrême sensibilité aux tassements du sous-sol, aux vibrations causées par l’activité de construction de nouveaux bâtiments voisins ainsi qu’à la charge dynamique du trafic ferroviaire. En outre, des variations du niveau de la nappe phréatique ont eu lieu dans le sous-sol.

    La gare aurait probablement dû être ­fermée en cas de travaux de stabili­sation par des mesures de construction conventionnelles.

    Les CFF ont donné la préférence à la méthode URETEK Deep Injections® pour les raisons suivantes:

    • le trafic ferroviaire a pu être maintenu sans entraves
    • les passagers n’ont subi aucune ­contrainte pour monter et descendre des trains
    • le sous-sol a pu être durablement solidifié et stabilisé
    • la réhabilitation a eu lieu en un temps record
    • les travaux ont rempli pleinement les exigences des standards élevés de qualité et ceux des standards, plus sévères encore, de sécurité des CFF.

    Sous-sol stabilisé avec des ­injections de résine expansive

    La résine mise en œuvre est un mélange de polyuréthane breveté, testé et utilisé en Suisse depuis plus de 20 ans. Il est ­injecté dans le sol à stabiliser au moyen de lances d’injection et sous une ­pression contrôlée par des trous de forage de 12 à 25 mm de diamètre placés à une ­distance déterminée les uns des autres.

    La résine se répand alors, remplit ­toutes les cavités et compacte et solidifie durablement le sous-sol. La force d’expansion de la résine se monte à 10000 kPa (100 kg/cm2 ou 100 bar) et le volume augmente (mesuré à l’air libre, sans résistance) jusqu’à 30 fois. L’ampleur du relèvement provoqué par les injections de résine expansive peut être saisie au mm près et est surveillée et contrôlée en permanence par laser.

    Exécution du travail

    Le quai stabilisé de la gare CFF de Reb­stein-Marbach dispose d’un revêtement d’asphalte avec partiellement des éléments de béton comme fondation en L, pas uniquement du côté des voies. La profondeur des fondations est de 1.50 m sous la surface du quai et leur largeur comporte 1.00 m.

    Le quai de gare a été relevé entre 2 cm et 14 cm (dans la partie la plus tassée) par deux lignes d’injections sur une longueur de 150 m et le sous-sol stabilisé. Après les forages, des lances d’injection ont été introduites dans ceux-ci, tous les 2 m, jusque dans les différentes profondeurs sous la fondation en L. A cause des caténaires, la longueur maximale des lances d’injection ne pouvait pas dépasser 2.50 m. Les travaux d’injection ont ­demandé beaucoup d’expérience et du doigté car malgré les études préliminaires et les calculs, le degré de compactage et de relèvement pouvait varier de mètre en mètre.

    Les travaux d‘injection selon la ­méthode URETEK Deep Injections® ont convaincu les CFF car il a été possible, en respectant tous les aspects sécuritaires, de maîtriser une réhabilitation nécessaire en l’espace de trois semaines seulement. Le sous-sol a été consolidé en 3 semaines seulement par deux équipes de 3 techniciens de URETEK. En cas de réhabili­tation conven­tionnelle, ces travaux ­auraient durés des mois et demandés un effort logistique considérable.

    Auteur:
    Sabine Steiger Buchschacher,
    Real-Estate Move AG, 6003 Lucerne

    Chef de projet:
    Kaj Gugat
    Chef d’équipe/directeur des travaux BSL-T1


    Chemins de fer fédéraux suisses SA

    Infrastructure, projets Zurich
    Direction des travaux, sécurité & logistique
    Vulkanplatz 11, 8048 Zurich

    Plus d’information sur le procédé URETEK Deep Injections® pour le téléchargement:

    Notre force

    Conseil gratuit

      Je souhaite:
      un conseil gratuit sur siteun renseignement téléphoniquedes documentations

      Au cas où vous désirez (après visite sur site effectuée), recevoir avant notre offre une estimation des coûts rapide et non contraignante, veuillez nous faire parvenir les plans de l'objet en question avec marquage de la zone concernée ainsi que quelques mots-clés concernant la situation (y compris la nature du sous-sol, si connue).

      Ce site Web est protégé par reCAPTCHA et les règles de protection des données et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

      Menu