Nyon: Surélévation de deux immeubles familiaux

Testi

Sur la base des informations tirées des plans d’époque, notre bureau a établi un projet de surélévation des bâtiments en «structures légères» composées d’une ­ossature métallique portante à cadres ­multiples, supportant les planchers en bois. L’augmentation des charges à reprendre par les fondations existantes varie entre 20 et 60 kN/m (2 à 6 t/m2).

Des sondages, effectués en octobre 2012, ont été demandés afin de vérifier les ­dimensions des fondations. Contrairement aux indications figurant sur les plans à notre disposition, les bâtiments sont fondés sur des murs dépourvus de semelles enterrés d’environ 35 – 40 cm d’épaisseur.

Compte tenu de la mauvaise qualité du terrain, mise en évidence par des sondages géotechniques et de l’absence de semelles, la surélévation des immeubles a nécessité des travaux complémentaires au niveau des fondations afin de garantir la stabilité de l’ouvrage.

Diverses options ont été envisagées:

  • renforcement des fondations existantes avec des micropieux
  • réalisation de colonnes injectées (jetting) sous les murs porteurs
  • reconstruction d’un radier en sous-œuvre
  • amélioration des sols sous les murs par injection de résine expansive

Après analyse technique et financière, c’est la solution d’amélioration des sols par injections de résine expansive sous les murs porteurs, proposée par la société URETEK Schweiz AG, qui a été retenue.

Les avantages de cette technique sont nombreux:

  • coûts globaux moindres que pour les autres solutions envisagées
  • rapidité d’exécution
  • outillage peu encombrant, adapté pour travailler dans les sous-sols des bâtiments
  • aucune démolition lourde n’est nécessaire dans les sous-sols: peu de bruit
  • travaux peu salissants
  • efficacité immédiate de l’injection

L’expérience faite avec l’entreprise URETEK s’est avérée très enrichissante. Le per­sonnel mis à disposition était compétent et fiable. Les travaux se sont déroulés dans les délais impartis et le cadre budgétaire n’a pas été dépassé.

Luca Bortolotti
Ingénieur civil HES
Jean-Paul Cruchon et associés SA

Menu
Hide picture